Forum santé
Publié le 28 Novembre 2017 à 10h00 - 263 vues

Bien utiliser un sonomètre

Un sonomètre est un outil pratique pour mesurer le son qui peut être à la portée de tout le monde. Cependant, malgré le fait qu’il soit facile d’utilisation et qu’il ne requière pas une formation particulière dans son utilisation, il y a quelques paramètres et pratiques basiques à tenir en compte lors de l’usage d’un sonomètre.

L’étalonnage

Il est incontestable que le but de tout travail de mesure est d’avoir un résultat bien fiable et précis. Seulement pour y parvenir, une étape primordiale à effectuer avant d’utiliser un sonomètre est de bien s’assurer que l’appareil soit correctement calibré. Cela est important car comme tout instrument de mesure, le sonomètre se dérègle facilement surtout quand il reste un long moment non fonctionnel. Il est alors nécessaire de fréquemment vérifier son étalonnage et de le calibrer régulièrement à l’aide d’une source étalon afin d’éviter coûte que coûte les faux résultats.

Les facteurs essentiels à considérer

Le son est la traduction d’une vibration de l’atmosphère. Cependant, la sensibilité de ces vibrations est telle qu’elles peuvent être facilement perturbées. Pour pouvoir donc mesurer le son avec un sonomètre, il faut bien prendre en compte ces perturbations. Premièrement, l’utilisation d’un trépied ou autres supports fixe est fortement recommandée. Néanmoins, dans la mesure où cela n’est pas possible, l’appareil doit être alors tenu à bout de bras et au-dessus de la tête. Ensuite, il faut aussi tenir l’appareil loin des éventuels obstacles. Le corps étant un de ces principaux obstacles, l’utilisation d’une commande à distance est nécessaire. Il est aussi important de bien connaitre la position de l’appareil par rapport à l’environnement, par exemple, la distance de l’appareil face à un mur ainsi que le sol mais aussi à la source du bruit à mesurer. Tout cela pour arriver à déterminer un résultat précis et concluant. En outre, il y a également un dernier facteur essentiel et aussi important à considérer, le temps. L’intervalle temporel permet de bien déterminer le niveau minimal et maximal perçu par l’appareil. Pour finir, comme il existe plusieurs modèles de sonomètres, il faudra bien choisir le type d’appareils à utiliser en fonction des besoins pour ce qui est de la fréquence et du niveau. En effet, un modèle ne peut être à la fois sensible aux bruits à faible niveau et traiter ceux à haut niveau. Bref, malgré les quelques mesures à prendre et les procédures nécessaires, l’utilisation d’un sonomètre n’en est pas pour autant difficile. L’important est de bien connaître la nature du travail à effectuer et d’agir en conséquence afin d’obtenir un résultat fiable. Source : decibelmetre.com

Laissez votre commentaire à propos de cet article