Forum santé
Publié le 19 Octobre 2018 à 01h44 - 1048 vues

Le massage royal c'est quoi ?

Il n’y a rien de mieux pour décompresser après une longue journée de labeur que le massage, surtout quand il est pratiqué par un professionnel. Cela vous permettra de vous remettre de votre fatigue, de vous délivrer du stress acculé et de vous donner une sensation de bien-être. Massage tantrique, massage naturiste, californien, thaïlandais … il en existe plein, vous aurez l’embarras du choix. Vous en avez surement déjà entendu parler et même déjà tester mais est-ce que vous connaissez le massage royal ?

Le massage royal : les origines

Le massage royal comme son nom semble l’indiquer est un massage qui a des origines royales. Il est inspiré d’un ancien rituel des empereurs de la chine antique. C’est un massage pratiqué par une masseuse habile, délicate et énergique afin de recevoir un traitement capable de leur faire oublier tout le stress. Étant donné que c’est un massage destiné à la royauté, vous imaginez à quel point le message peut être luxueux et faire merveilleusement du bien. Un massage suprême allant de la tête jusqu’aux pieds mélangeant différentes techniques, ne ressemblant à aucun autre.

Les bienfaits du massage royal

Dans le massage royal, vous ne serez massé qu’avec les pouces. Allongé sur un matelas et habillé d’un habit confortable, vous serez massé de la tête jusqu’au pied. Comme tout massage, le massage royal procure des bienfaits à la personne massée. C’est un massage qui a beaucoup d’action sur le corps. Il agit sur la circulation veineuse et lymphatique, élimine les toxines, agit sur le système nerveux et mental. Il soulage tous les problèmes musculaires, osseux, digestifs, psychologiques et contribue à l’épanouissement affectif. Il joue un rôle important contre les troubles du sommeil, le mal de dos, les maux de tête et certains problèmes visuels. C’est un massage essentiel pour tous : enfants, adultes, personnes âgées, sportifs, etc. C’est un massage qu’il faut essayer à tout prix.

Laissez votre commentaire à propos de cet article