Forum santé
Publié le 22 Octobre 2018 à 15h07 - 916 vues

Maltraitance des personnes âgées : prévenir, reconnaître les signes et lutter contre le phénomène

La maltraitance envers les personnes âgées peut prendre plusieurs formes: physique, sexuelle, psychologique, morale, mais aussi par négligence, intentionnelle ou non. Cela inclut également l’extorsion de fonds (par exemple, contraindre une personne âgée à signer un chèque contre son gré). Ainsi que d’autres formes de violence financière, de chantage, d’abandon, de violation grave de la dignité d’une personne ou de manque de respect.

L’Organisation mondiale de la santé définit l’abus envers les personnes âgées comme «un acte isolé ou répété. Il peut se manifester par l’absence d’action appropriée dans toute relation où il existe une attente de confiance qui cause un préjudice ou une détresse à une personne âgée».

Quelle est la prévalence du phénomène dans le monde?

Chaque mois, un adulte plus âgé sur dix est victime de maltraitance dans le monde, la même prévalence dans les pays européens, où la maltraitance touche 5 millions de personnes âgées chaque année, selon les estimations. Chaque année, les personnes âgées victimes de violence dépassent les 600 000 personnes en France (5% des personnes âgées de 65 ans et plus et 15% des personnes âgées de 75 ans).

Les abus se produisent souvent dans les établissements de soins

La maltraitance prend la forme de violence médicale ou de négligence. En 2013, l'agence de santé française a reçu entre 80 et 90 rapports de «suspicion d'abus» dans des établissements sociaux; parmi eux, 15 à 20 ont été traduits en justice à la suite d’une enquête des services de l’État. Alors que le grand public reste largement méconnu du phénomène, de plus en plus de cas parviennent à faire les gros titres. C’est pourquoi la plupart des maisons de retraite souhaitent recruter des soignants qui ont déjà suivi une formation maltraitance des personnes âgées qui constituent une véritable balise à des mauvaises actions pour ces personnels.

Comment prévenir la maltraitance des personnes âgées ?

Prévenir les abus en intégrant les bonnes pratiques dans la formation du personnel. Plus souvent qu'autrement, les travailleurs sociaux ne reçoivent pas une formation adéquate, ce qui signifie qu'ils ont souvent du mal à gérer les personnes âgées dépendantes, ce qui peut s'avérer très difficile, notamment lorsqu'il s'agit de troubles mentaux. La formation des soignants doit évoluer pour inclure les bonnes pratiques dans leurs programmes. Voici une série de recommandations pour lutter contre les mauvais traitements envers les personnes âgées:

  • Améliorer les relations entre les résidents dans leur vie quotidienne
  • Favoriser la liaison lors d'activités récréatives
  • Inclure tous les membres du personnel dans la vie sociale des résidents
  • Toujours maintenir en permanence le contact entre les résidents et leurs proches
  • Inclure d'autres acteurs dans la vie communautaire de l'établissement
  • Développer d'autres formes de participation collective formelle

Laissez votre commentaire à propos de cet article